Ça se passe à SdB

marry me in hell

06/04/20

Une pièce de théâtre entre obscurité et festivités !

Le 13 février 2020, nous avons eu la chance de voir avec les classes de troisièmes, ce spectacle géorgien intitulé « Marry me in Bassiani » par (LA)HORDE.

Nous étions quatre journalistes de « L'âge des passions » à être de la partie, quatre quatrièmes : Sarah, Mélanie, Argan et Jules. Les professeurs accompagnateurs de cette sortie étaient Mme Vanoorenberghe, Mme Stachowicz, Mr Petitprez, Mme Lourdeaux ainsi que l'assistant d'éducation Yanis et le principal Mr Hémet. Nous avions rendez – vous à la Rose des Vents pour assister à la présentation de deux heures.

 

Avis des journalistes de l'A.D.P :

Mélanie :

J'ai bien aimé le spectacle mais quelques fois je ne comprenais pas vraiment les scènes. Sinon, j'ai beaucoup apprécié la scène avec le combat d'épées, on voyait des étincelles quand les épées s'entrechoquaient ! Il y avait des scènes assez lugubres...

 

Sarah :

Je suis désolée mais je n'ai RIEN compris. Cependant, le spectacle était agréable, les effets bien réalisé et la technique des comédien était impressionnante. Les danses folkloriques paraissaient presque irréalisables, je n'imagine pas les heures de répétition.

Sarah et Mélanie

Source : https://www.artistikrezo.com/spectacle/marry-me-in-bassiani-danse-techno-et-georgie.html

émettons libres !

16/01/20

Le jeudi 29 Novembre 2019 une journaliste de Radio Campus est venue présenter sa radio aux 5e 2 ; nous avons pu assister à la rencontre.

Roxane est une journaliste bénévole à Radio Campus. Au début, c'était une radio pirate. C'est à dire qu'elle émettait ses émissions illégalement. Mais les lois ont changé et désormais c'est une radio libre c'est à dire qu'ils peuvent dire ce qu'ils souhaitent et c'est une radio indépendante et bénévole. L’autre nom d'une radio libre c'est : des radios locales privées (R.P.L). Leur fréquence est 106.6. Elle émet dans un périmètre restreint.

 

En tant que radio bénévole tous les journalistes peuvent effectuer n’importe quelel tâche. Soit présenter une émission, soit réaliser un reportage, soit faire les responsables techniques…

Roxane est venue avec un petit objet permettant d'enregistrer les sons : un enregistreur numérique.

Les grésillement que l'on peut entendre en écoutant la radio sont liés soit au fait que 2 micros sont trop proches, soit au fait que l'on est à la limite de la zone d'émission de la radio.

Voici le lien du site internet de radio campus Lille :

https://www.campuslille.com/

Agathe et Florent

le quotidien des profs !

21/11/19

Mais QUI SONT-ILS VRAIMENT ? Nous en avons interrogé quelques-uns pour mieux connaître leur quotidien... Attention : révélations.

Professeur, une vocation ?

Monsieur Habchi nous a dit avoir choisi ce métier pour la grande liberté qu'il offre. Même s'il n'a pas choisi ce collège (on l'a nommé ici), il est ravi d'exercer ce métier.

Madame Muhlberger, c'est la discipline qu'elle a choisi, le Français, car elle adore lire, et l'une de ses professeures de Français l'a beaucoup inspirée. Elle enseigne depuis 17 ans à Villeneuve d'Ascq, elle trouve notre collège très beau et lumineux, et elle apprécie ses élèves et ses collègues.

Quant à Monsieur Smogor, il nous a avoué que c'était le métier qu'il voulait faire depuis tout petit. Il a demandé à enseigner à Simone de Beauvoir. D'après lui, c'est un collège attachant, et de plus très bien réalisé!

Un quotidien chargé

Tandis que Monsieur Habchi s'organise au mieux avec ses 6 classes sur trois niveaux différents avec l'expérience qui lui est donnée, Monsieur Smogor lui en a 12, et nous confie que c'est un travail de chaque instant, en plus d'être professeur principal et élu au CA ! Madame Muhlberger, qui a trois classes et trois niveaux, insiste sur le fait qu'il faut être organisée pour gérer la charge de travail qui s'ajoute aux cours. De plus, elle s'occupe d'un groupe d'élèves allophones, qui arrivent de plusieurs pays (Egypte, Espagne, Roumanie ...)

Ce que Madame Muhlberger préfère, c'est faire s'exprimer les élèves sur leurs lectures, organiser des défis lecture, etc. Sur leur temps en-dehors des cours, les professeurs préparent les documents, cours et expériences, corrigent, organisent les projets, rencontrent les parents...

Des pauses dans la journée ? Oui, pour aller à la cantine, et aux récréations, mais souvent ils y parlent des élèves !

Monsieur Habchi a des anecdotes à raconter, comme cette fois où il a emmené ses élèves à Versailles et où un élève a jeté son chewing-gum dans la château ! Monsieur Smogor se rappelle surtout des bons souvenirs que lui laissent les élèves.

Leurs secrets en tant qu'anciens élèves

Monsieur Habchi nous a confié qu'il faisait parfois des petites bêtises, comme lancer des avions... Une fois il a eu une heure de retenue parce que... il était venu en cours avec des baskets ! Monsieur Smogor pense que les bêtises qu'il faisait étaient sans gravité : il n'était pas collé car il savait s'arrêter ! Mme Muhlberger ? Un ange ! Très sage, même à la maison !

Propos recueillis par Channon et Eve

passage radio ! L'ADP a france bleu !

26/04/19

Le Mardi 19 Mars, à l'occasion de la Semaine de la presse et des Médias, les journalistes de L'Age des passions ont été accueillis dans les locaux de France Bleu Nord après un trajet parfois difficile (l'une de nos journalistes, blessée, a bravé la douleur car elle ne voulait pas manquer cela !).                                              Adel

Nous avons été gentiment reçus par M. Arnaud Bousquet, rédacteur en chef, qui nous a fait visiter les studios : il y en a plusieurs, dont un studio TV, notamment pour le suivi des matchs de foot qui sont retransmis.

Ensuite, nous avons assisté pendant une heure à la Conférence de rédaction du matin, animée par M. Bousquet. Il y avait 6 journalistes et 2 reporters correspondants en ligne. Ils ont discuté des sujets à couvrir pour la journée et les jours suivants. Ainsi, ils ont souvent une base pour deux matinales d'avance. Les sujets son choisis selon la "concernance " : quel est l'apport et le sens du sujet, et quelle analyse on va en faire ?

Nous avons ensuite pu poser nos questions à M. Bousquet sur le métier de journaliste, la façon dont ils travaillent à France Bleu, les particularités de la radio... Il a insisté sur les changements du métier de journaliste : la vidéo et le web sont présents, que l'on fasse de la presse papier, radio, TV ou internet. Il a ajouté que notre travail sur le format webzine était un excellent entraînement ! Mais surtout, pour devenir journalistes, il nous a conseillé d'être bons en français, d'être rigoureux et d'avoir une bonne culture générale !

Nous sommes tous repartis avec un petit cadeau : quelle super sortie !

Visionnez notre reportage vidéo ci-dessous ! (montage : Jules)

7 reasons why

07/11/19

Vous l'avez remarqué, à cette rentrée, quelques changements ont eu lieu. On vous explique ce que cela veut dire.

 

-Tout d'abord : les changements radicaux d'emplois du temps et la réorganisation de la pause méridienne.

Ça permettrait d'avoir moins d'élèves en même temps dans la cantine. Il y a toujours un pour et un contre : les emplois du temps sont plus agréables et nous finissons généralement moins tard, surtout si l'on n'a pas pris d'options. Mais les emplois du temps ne permettent plus toujours d'avoir accès aux clubs de nos choix (de ce fait, le club Journal sera seulement le Mardi et le Vendredi de 12h30 à 13h30, le club Artistique le Lundi de 12h30 à 13h30, et la chorale, finalement, à 15h40 le Lundi).

 

-Deuxièmement : La Maison des Collégiens ne gère plus les activité des clubs. Peut-être n'y a-t-il plus assez de personnes pour s'en occuper, espérons que certaines sorties scolaires ou projets programmés tous les ans paraîtront de nouveau cette année.

 

-Troisièmement : L'ENT a un nouveau look. Il s'appelle neo, il est tout bleu et pas vraiment plus pratique et rapide que le dernier, mais ça fait du changement, avec une configuration du type plate-forme ou réseau social. Pour y accéder, il faut taper "savoir numérique 5962" sur le moteur de recherche, cliquer sur "accéder à l'ENT" et suivre les instructions.

 

-Le CDI s'appelle maintenant le 4C (Dans mon souvenir, ça fait un truc comme : Centre Connecté de Cancanage pour Canards. Ca doit être parce qu'à la récré, une multitude de gens vient s'installer au CDI et ça fait du bruit. Mais je ne suis pas sûr.)

Pourquoi un changement pareil ? Ils n'aimaient pas le nom "CDI" (Centre de Documentation et d'Information) ? Je n'en savais rien avant que madame Deschutter nous explique.

Donc : Tous les CDI sont officiellement appelés à devenir 3C, 4C ou même 5C pour insister sur le fait que c'est un lieu d'apprentissage en autonomie qui offre un espace confortable et connecté, qui bien-sût permet de se documenter, mais aussi de découvrir et d'apprendre (sérieusement, en fait, ça veut dire Centre Connecté de Connaissances et de Culture).

 

-Le club Lecture-Ecriture n'existe plus. Il n'était pas très prisé, il n'y avait pas beaucoup de monde l'année dernière et ça a du être la cause de sa perte. Les critiques de livres paraîtront dans le journal, comme les textes (de l'ancien club L-E)et les dessins (du club Manga), bien sûr avec le consentement des élèves.

 

-Nouveauté cette semaine : pendant les récréations l'atrium n'est maintenant ouvert qu'aux élèves qui lisent, et sont silencieux. Une heure de colle si les règles ne sont pas respectées (interdiction de crier, de courir...) !

 

Gabriel Boilley

allons a la gare saint-sauveur pour voir les alebrijes !

21/11/19

Alebrije: sculpture mexicaine (en bois ou en papier mâché) d'une créature fantastique composée de plusieurs animaux aux couleurs vives.

Le jeudi 13 octobre, la classe de 6° Frida Kahlo et quelques élèves du groupe UPE2A sont allés admirer les Alebrijes mexicains exposés dans la gare Saint-Sauveur à Lille, dans le cadre de l'événement Lille 3000 ELDORADO. Une dizaine de sculptures étaient exposées, celles-ci sont en bois ou en papier mâché peint. Elles sont crées par Pedro Linares en 1930. Frida Kahlo s'intéresse à ce travail vers 1936 car elle est mexicaine comme Pedro Linares. Depuis, beaucoup d'autres artistes ont conçu des Alebrijes et cet art est toujours vivant. Lors des fêtes au Mexique, il y a encore des défilés et des parades d'Alebrijes.

Notre avis c'est que l'exposition sur les Alebrijes c'est très intéressant car c'est un événement culturel et on peut apprendre beaucoup sur la culture mexicaine.

La classe UPE2A

photos : A. Stachowicz

démarque-toi, prends lca !

02/06/20

Vous pensez que le latin ne sert à rien ? Que cette langue nous fait perdre du temps ? Mais pourquoi alors on nous propose cette option au collège ?

Nous allons vous prouver le contraire !

En effet, l’option LCA (langue et culture antique) vous est proposée à partir de la 5ème. Mais pourquoi s’inscrire ?

Contrairement à ce que vous pensez cela sert bien à quelque chose. Oui, futurs littéraires et scientifiques, cette langue ancienne et peu usitée vous sera très utile.

 

Avantages

Tout d’abord, à votre avis quel est le lien entre lavabo, post scriptum, a priori, aquarium ? Le latin ! Qui peut vous aider dans la compréhension des langues indo-européennes, cependant le latin est encore parlée au Vatican.

Prenons exemple de l’histoire-géo. Certains termes que vous allez entendre ou que vous avez déjà entendu, ont une origine latine.

Pour les futurs scientifiques, le latin est même indispensable pour leur domaine., notamment en médecine.

 

N’oublions pas que le latin a sauvé Harry Potter. En effet, de nombreux auteurs utilisent la mythologie antique dans leurs œuvres, comme J. K. Rowling. Il s’agit d’ailleurs de notre sujet du moment, en cours.

 

Les projets

Dans cette option, de nombreux projets vous seront proposés.

 

Commençons par la meilleure activité qui nous a été proposée pour l’instant. C’est-à-dire, de la calligraphie.

Pour info, la calligraphie est une manière artistique d’écrire : de belles lettres avec de nombreux instruments pour une belle écriture. Son nom en est d’ailleurs la preuve : venant du grec ancien, exemple de l’utilisation des langues anciennes, kállos signifie beau et grapheîn signifie écrire.

 

Nous avons aussi eu l’occasion de faire des cadrans solaires (que nous avons d’ailleurs essayés, mais n’étant pas munis d’une boussole, notre test a échoué !). Alors attention, ne pensez pas qu’un cadran solaire peut être réalisé n’importe comment. En effet, il y a des mesures bien précises à respecter.

Et le meilleur sujet de tous est la mythologie ! D’ailleurs, nous trouvons dans beaucoup d’œuvres, des références à celle-ci, comme Percy Jackson ou Les Mémoires de Zeus.

 

Un peu moins charmant, mais toujours très intéressant, nous avons étudié les pierres tombales et avons même pu en faire une. Et oui RIP signifie Reliquit in pace ou Repose en paix.

 

Il y a bien sûr tant d’autres sujets qu’il serait trop long de citer.

 

 Les sorties

Si vous avez de la chance (pas comme nous, qui devions partir à Rome en avril), vous aurez l’occasion de partir en voyage.

 

Si tout se passe bien, vous aurez peut-être le grand honneur de partir à Rome l’année prochaine pour découvrir cette capitale remplie d’histoire et la culture italienne.

 

Mais bien sûr, d’autres voyages peuvent vous être proposés, ainsi que des sorties au musée. Des ateliers menés par des intervenants extérieurs vous seront aussi proposés.

 

Pourquoi ?

Pourquoi nous, nous avons choisi de faire du latin et pourquoi nous n’avons pas été déçues:

Louise: "J’ai choisi de faire latin, car je rêve de devenir écrivaine et je suis passionnée par tout ce qui concerne la langue. Le latin est donc un bon moyen pour m’améliorer en français et même en d’autres langues (oui parce que j’apprends aussi l’italien). Je n’ai pas du tout été déçue, car beaucoup d’activités nous sont proposées, on ne s’ennuie jamais et il y a une très bonne ambiance. En plus Mme Brunnin est très sympa et drôle".

 

Mélanie: "J’ai choisi de faire LCA, parce que j’aimais beaucoup tout ce qui touchait à la mythologie et je voulais en apprendre plus sur ça. J’aime beaucoup les activités de fin de séquence qui sont proposées".

 

Sarah : "J’ai choisi de faire LCA car je suis passionnée par la mythologie grecque et romaine, je voulais étudier ce thème plus en profondeur. En plus de ça, j’ai toujours eu une faiblesse au niveau l’orthographe donc faire du latin pouvait m’aider. Je ne regrette en rien mon choix, le cours de latin est un de mes cours favoris, on ne voit pas passer le temps".

 

Fatima : "Le latin est une langue inspirante qui m’a aidée quelques fois dans ma vie. Par exemple, grâce au latin, j’ai réussi à comprendre des mots qui m’étaient inconnus. Ce que j’ai aimé le plus en cours c’est qu’on faisait des activités qui nous aidaient à la fois et nous divertissaient. Cette matière est facile parce qu’elle ressemble à la langue française. Voilà pourquoi je vous conseille cette matière".

 

Les points supplémentaires

En effet, certains latinistes ont choisi de faire latin pour les points supplémentaires au brevet. Mais attention, il faut travailler un minimum pour les obtenir !

Il s’agit là de 20 points que nous pouvons avoir facilement.

 

La prof

Mme Brunnin, qui est la prof de LCA, peut se montrer stricte, mais si nous la respectons, elle peut s’avérer drôle et sympa.

On considère même que c’est l’une des meilleures profs.

Espérons que comme nous, vous serez dans un groupe où l’ambiance est conviviale et dynamique. Etre en LCA permet aussi de côtoyer d’autres élèves, et de s’exprimer autrement !

 

Bon, on se retrouve en latin ?

Louise G. et Mélanie N. (Latinistes passionnées)

Les ateliers de Lille 3 qu'ont suivi les latinistes cette année.

l'upe2a : c'est quoi ?

02/04/20

Notre collège comporte un dispositif spécial pour les élèves qui arrivent de pays étrangers, en parlant peu ou pas du tout le français. Ils apprennent le français, avec Mme Muhlberger, Mme Stachowicz ou Mme Martin, que nous avons interrogées.

Appoline, Emma

Reportage UPE2A - Reportage UPE2A
00:00 / 00:00

l'adp sur un plateau

06/02/20

Le Lundi 20 Janvier, neuf "courageux" journalistes du collège et Mme Deschutter sont allés visiter les locaux de l'antenne locale : France 3 Hauts-de-France.

Quelques infos pour commencer

On commence par expliquer plus précisément ce qu'est France 3 HdF.

C'est une partie de la chaîne télévisée France 3, spécialisée dans les infos sur la région Hauts-de-France (HdF). Il y a d'autres bureaux de l'antenne HdF : à Dunkerque, Arras et Valenciennes (et on a visité celui de Lille, donc on va parler de celui-ci). C'est juste une antenne régionale, toutefois, plus de 180 personnes travaillent là-bas.

 

Les salles de montage

Il y en a une dizaine, identiques, et elles servent à découper les émissions prises le matin-même pour qu'elles puissent rester dans les temps (chaque sujet ne peut dépasser 1 minute 30 en moyenne). Tout est numérisé (on utilise plusieurs ordinateurs pour tout monter), et on utilise un clavier spécial pour aller très vite, car le sujet peut devoir être diffusé 10 minutes après avoir été reçu, si l'info vient d'arriver et doit être diffusée au plus vite.

 

La salle de mixage

Elle sert à s'occuper d'absolument tous les sons, pour avoir un résultat le plus propre possible (comme : enlever les sons de voitures, si le sujet est tourné près d'une autoroute).

 

La régie de fabrication

C'est ici que l'on chronomètre les sujets pour qu'ils ne dépassent pas 1min30, ou 3-4 minutes le Dimanche. Si il y a un souci technique, il faut la régler à la seconde près.

La régie de diffusion

Bien sûr, après avoir fabriqué l'émission, il faut la diffuser. C'est d'ailleurs le but de cette régie. Parfois, certains articles sont diffusés en direct et passent directement par cette régie sans passer par la régie de fabrication. Par exemple, la météo est envoyée (en direct) à la seconde près.

 

La régie d'échanges

Pas grand chose à dire là-dessus, c'est juste une régie pour échanger des informations avec d'autres chaînes, pour gagner du temps.

 

Le fond vert

Il sert pour la météo, car la carte n'existe pas mais est un montage changeant la couleur verte en une carte-météo. C'est pourquoi personne ne porte de vert à la météo. Juste à côté, se trouve le plateau télévisé.

 

Le plateau télévisé (justement)

C'est l'endroit qu'on voit "à la télé", avec le présentateur/trice, vous savez ?

Au top, celui-ci fait défiler son texte sur le prompteur*, ou regarde ses fiches (les fiches ne sont utilisées qu'en dernier moyen) et les lit, car il ne se souvient pas de tout. Il y a des caméras un peu partout, et avant, elles étaient pilotées par des êtres humains, sauf que, maintenant, tout est numérique. L'éclairage est très fort, et c'est une des raisons pour laquelle on met du maquillage (pour ne pas voir la transpiration), et pour laquelle on ne voit jamais un présentateur en pull.

 

Le studio de maquillage

On a pu savoir que tout, mais vraiment tout ce qui passe à l'antenne doit être maquillé pour bien passer photogéniquement (à la vue).

*prompteur : petit écran pour souffler le texte au présentateur(ou présentatrice, bien entendu...)

Gabriel et Florent

Notre reportage vidéo :

L'IEM a sdb

07/01/20

On a rencontré des élèves de l'Institut d’Éducation Motrice présents au collège : on était curieuses d'avoir plus d'informations sur ces élèves qui viennent travailler tous les matins dans notre établissement.

Les élèves nous ont confié venir au collège pour suivre un enseignement en histoire, français, maths, sciences... et travaillent sur l'actualité. Ils n'ont pas de cours de sport au collège car ils ont un handicap, une partie de leur corps ne fonctionne pas. Malgré tout, ils ont une activité sportive le mercredi à l'IEM : natation, foot, marche nordique... Dounia fait même du poney ! A l'IEM ils ont beaucoup d'éducation motrice.

La plupart n'ont pas, ou pas encore d'amis ici au collège. Sauf Sarah qui est copine avec Chanon !

Ils vont chaque mardi au 4C, apprennent avec Mme Deschutter à se servir du lieu, à s'y repérer. Ils font des recherches sur l'actualité avec Guillaume, leur éducateur. Ils empruntent des livres. Ils trouvent que c'est un lieu calme et agréable.

L'après-midi à l'IEM ils font des ateliers et de la rééducation (kiné, orthophonie, ergothérapie).

Ce qu'ils trouvent le plus difficile au collège c'est le regard des autres et leurs difficultés à vaincre leur timidité et à aller vers les autres.

Leur professeur, Mme Duval, nous a confié que ses élèves sont très sages et ne font pas de bêtises. En ce moment, elle travaille avec eux sur la mythologie en Français, et sur les planètes en sciences.

Propos recueillis par Chanon et Eve

La parole est aux parents

29/11/19

A l'occasion de cette initiative qui permet aux parents de venir tôt le matin partager un moment au collège et discuter avec le personnel, L'Age des passions a décidé d'aller à leur rencontre. Voici leurs témoignages sonores.

Café des parents - par Nafis
00:00 / 00:00

Rédacteur en chef : E. Deschutter

Responsable de publication : C. Hemet

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now